Team Driver Elite Index du Forum
Team Driver Elite
Bienvenue sur le forum de la team [DE]
 
Team Driver Elite Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Le journal du Jeux Vidéo ::
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Team Driver Elite Index du Forum -> Autre -> Autre Jeux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Quentouc
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 40

MessagePosté le: Ven 10 Déc - 19:16 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Salut les DE 
 
Bienvenu sur le Journal du Jeux vidéo . Deux fois par semaine je mettrai des New et des test des nouveaux jeux sortit résament les test seront mit en vers et les New en rouge 
 
 
Et voici la Premiere édition : :fete: 
 
édition N°1 
 
Bienvenu sur cette premiere édition du journal des jeux vidéo cher forumeur . 
 
Le programme d'ajourd'hui: 
-Test du jeux Call of Duty Black Ops sur Wii et PS3 (Part 1) 
-Test De Donkey Kong country Return ( Part 2) 
- Test de Epic Mickey ( Part 3) 
 
Voila pour ce qui est du somaire de la premiere édition 
 
Partie 1  
 
Et ont commence tout de suite avec Le test de Call Of  Duty Black Ops sur Wii : 
(Source JV.com): 
 
Cette version Wii étant une adaptation pure et dure des versions déjà sorties sur PC, PS3 et Xbox 360, elle conserve naturellement l'une de ses qualités primordiales : elle propose un scénario prenant et une mise en scène explosive. On commence sur les chapeaux de roue avec l'interrogatoire d'un certain Mason, un soldat américain qui a réalisé une belle brochette d'opérations spéciales durant la guerre froide de la fin des années 60. On ne sait ni où il est interrogé, ni par qui. On découvrira petit à petit le contexte en enchaînant les flash-back qui donnent lieu à autant de missions. Ces dernières sont aussi rythmées que spectaculaires : il s'agira d'assassiner Castro pendant l'assaut de la Baie des Cochons, de s'échapper d'un sombre camp de prisonniers ou encore de plonger dans l'enfer du Vietnam... On apprécie au passage les nombreuses références cinématographiques qui ponctuent la progression. Bref, les amateurs de grands spectacles auraient de quoi être comblés, si bien entendu ils sont prêts à faire abstraction de la réalisation très inégale de cette version Wii.Pas la peine de tourner autour du pot, cette mise en scène spectaculaire a été d'emblée pensée pour fonctionner sur des machines relativement puissantes, la Wii a donc beaucoup de mal à s'aligner. La comparaison est injuste mais elle s'impose d'elle-même : cette version Wii propose exactement le même level design que ses grandes sœurs, mais malheureusement avec beaucoup moins de panache. Pour être honnête, il faut reconnaître que certains plans sont plutôt jolis, mais la magie cesse de
fonctionner dès que l'on tombe sur un décor qui semble tout droit tiré d'un titre N64


Les Notes :
Graphismes 14/20
Le meilleur côtoie le pire dans ce domaine : attendez-vous à être bluffé par certains environnements plutôt riches et par des mises en scène explosives, puis, l'instant d'après, à rendre votre goûter en tombant sur des décors tout simplement hideux.


[*]Jouabilité 13/20
La maniabilité de cette version Wii est loin d'être parfaite : on apprécie de pouvoir choisir à sa guise entre de nombreuses configurations, mais le résultat est toujours approximatif lorsqu'il s'agit par exemple de viser avec une mitrailleuse lourde. On regrette aussi quelques ralentissements qui rendent certains courts passages totalement injouables.

[*]Durée de vie 13/20
Dans ce domaine précis, tout dépend de votre approche. Avec une campagne de seulement 6 heures, aussi excellente soit-elle, le jeu ne justifie son prix que si vous comptez pratiquer assidûment le multijoueur. Qu'il s'agisse de coopérer online avec 3 potes en mode Zombies ou que vous cherchiez à prouver votre talent en ligne, vous aurez alors de quoi passer de nombreuses nuits blanches.
[*]Bande son 14/20
La bande-son de cette adaptation Wii n'est pas tout à fait à la hauteur de celle des autres versions : on retrouve certes les musiques typiques des années 60 mais l'ensemble est malheureusement gâché par quelques petits bugs sonores comme l'absence de certaines répliques.
[*]Scénario 15/20
Croyez-le ou non, mais le fait est que Black Ops est le premier Call of Duty à profiter d'une histoire digne de ce nom. Les références cinématographiques sont nombreuses, bien choisies et si on devinera sans doute le dénouement à l'avance, le scénario n'en reste pas moins digne d'intérêt. On appréciera d'ailleurs des séquences extrêmement bien mises en scène et souvent ultra violentes. Black Ops parvient donc à se doter d'une véritable atmosphère, noire et cradingue qui contraste assez méchamment avec la froideur clinique et la gratuité des scènes de Modern Warfare 2.

[*]Note Générale 14/20
[*]Cette nouvelle adaptation d'un Call of Duty sur Wii pose une nouvelle fois la question récurrente : pourquoi s'évertuer à réaliser des portages plus ou moins fidèles sur cette plate-forme alors qu'il y aurait tant à faire en tablant sur les originalités du support ? Au final, cette version de Black Ops est certes sympathique et elle ravira certainement ceux qui cherchent des FPS jouables online sur Wii, mais elle ne tient pas la comparaison face aux fantastiques versions sorties sur PC et sur consoles HD



Et on encahine avec Call of duty mais sur PS3 cette fois :

Call of Duty : Black Ops



Après le succès presque indécent de Modern Warfare 2 puis la grosse brouille entre son développeur Infinity Ward et son éditeur Activision, l’autre studio qui se charge de la série Call of Duty semble bien décidé à marquer les esprits et à vraiment s'approprier la licence. Sans doute fatigués d'être souvent considérés comme des seconds couteaux seulement capables de boucher les trous en attendant les « vrais » Call of Duty d'Infinity Ward, les petits gars de Treyarch ont finalement atteint leur vitesse de croisière, au point de faire jeu égal avec le maître...



 
Plus encore que ses prédécesseurs, Black Ops scelle en effet la convergence du 7ème art et des jeux vidéo. Pétri de références cinématographiques, le bébé de Treyarch pioche avec intelligence et respect dans des monuments tels que Voyage au bout de l'Enfer, Apocalypse Now, Platoon et d'autres long métrages plus récents que nous n'évoquerons pas, au risque de vous mettre la puce à l'oreille sur le déroulement du scénar. Le jeu nous assène de fait des scènes grandioses, portées de surcroît par une bande-son renversante et une violence parfois difficilement soutenable. Un Call of Duty doté d'une vraie ambiance, cradingue, oppressante, noire, sans la gratuité de Modern Warfare 2, et soutenue par une histoire digne de ce nom ! Impossible dites-vous ? Attendez donc de participer à quelques-unes des missions/souvenirs du soldat Mason, interrogé par de mystérieux personnages, torturé dans une salle bourrée d'écrans qui affichent des suites incompréhensibles de chiffres ! Nous n'en dirons pas plus, sachez simplement que Black Ops livre un récit dont l'issue est certes prévisible, mais dont la progression est maîtrisée, la conclusion digne de ce nom et dont les personnages (déjà aperçus dans World at War pour certains, dans les livres d'histoire et des documentaires pour d'autres) ne sont pas que de simples ébauches savonneuses .
Les Notes :

Graphismes 14/20
Le moteur de Call of Duty commence à accuser son âge. De fait, on découvre des décors extrêmement bien travaillés dotés d'une incroyable atmosphère, des animations bluffantes de réalisme associées à des textures bien moches et des effets qui à l'heure actuelle, font tout de même un peu mal aux yeux. A boire et à manger donc, même si pris dans son ensemble, Call of Duty reste suffisamment impressionnant pour nous plonger une fois encore au beau milieu de l'enfer. On notera toutefois que la version PS3 s'avère moins fine, plus terne et plus sujette à l'aliasing que son comparse sur 360.


[*]Jouabilité 17/20
Une fois encore, Black Ops se contente d'utiliser les ficelles des ses aînés en associant des niveaux linéaires bourrés de scripts de folie et une jouabilité quasi irréprochable. L'objectif est d'en mettre plein la vue sans que le joueur ne se prenne la tête et en ce sens, le contrat est parfaitement rempli. Pour une fois cependant, Treyarch y va de ses propres petites trouvailles et met en scène des séquences chocs de grande classe. Côté multi, le titre table sur les excellentes bases de ses prédécesseurs en proposant une tripotée de modes, des maps intéressantes et bien équilibrées et un système d'évolution plus affiné et addictif que jamais.

[*]Durée de vie 14/20
Dans ce domaine précis, tout dépend de votre approche. Avec une campagne de seulement 6 heures, aussi excellente soit-elle, le jeu ne justifie son prix que si vous comptez pratiquer assidument le multijoueur. Qu'il s'agisse de coopérer avec 3 potes en mode Zombies, face aux vagues du mode entraînement ou que vous cherchiez à prouver votre talent en ligne, vous aurez alors de quoi passer un nombre infini de nuits blanches.

[*]Bande son 16/20
Nouvelle performance pour Call of Duty, qui nous propose une bande-son renversante. Les thèmes sont grandioses, épiques, s'emballent au bon moment et savent ménager les oreilles lors des séquences les plus "calmes". On note également l'emploi de morceaux rock de légende, notamment lors des missions se déroulant au Vietnam. Il est simplement dommage que les doublages français soient très en deçà de leurs équivalents anglais.

[*]Scénario 15/20
Croyez-le ou non, mais le fait est que Black Ops est le premier Call of Duty à profiter d'une histoire digne de ce nom. Les références cinématographiques sont nombreuses, bien choisies et si on devinera sans doute le dénouement à l'avance, le scénario n'en reste pas moins digne d'intérêt. On appréciera d'ailleurs des séquences extrêmement bien mises en scène et souvent ultra violentes. Black Ops parvient donc à se doter d'une véritable atmosphère, noire et cradingue qui contraste assez méchamment avec la froideur clinique et la gratuité des scènes de Modern Warfare 2.
[*]Note Générale 18/20
Nos précédents contacts avec Black Ops nous laissaient espérer que Treyarch parviendrait enfin à s'émanciper, à s'approprier la licence et à ne plus seulement faire des Call of Duty de commande. Ces espoirs n'ont pas été déçus, bien au contraire. Par bien des aspects, ce nouvel épisode se révèle même supérieur à ses prédécesseurs. Doté d'une véritable identité, d'une campagne exaltante bien que terriblement courte et d'un multijoueur aussi complet que jouissif, le jeu parviendra sans le moindre souci à combler les amateurs de FPS pop-corn désireux d'en prendre plein la tronche. Une franche réussite.



 
Partie 2  
Et voici maintenant le test de Donkay Kong contry sur Wii ( Tres bon jeu pour ma part ) :


Il y a 16 ans, Rare fut à l'origine de l'un des chefs-d'œuvre de la Super Nintendo : Donkey Kong Country. Après avoir successivement été le héros d'un jeu en 3D, pilote de courses ou encore joueur de conga, le singe le plus connu du jeu vidéo revient à ses premières amours : la plate-forme pure et dure, en défilement 2D. Lui et son pote Diddy ont-ils gardé la main ?


Cet opus pas innocemment baptisé Returns est une sorte d'hommage à DKC, un titre avant-gardiste qui propulsa la Super Nintendo dans des cieux inattendus au milieu des années 90. Les modèles 3D et la modélisation des personnages en images de synthèse avaient à l'époque surclassé la génération de machines en place. Il a donc fallu attendre 16 longues années avant que cette architecture soit reprise, sans conga, sans mécanisme superflu. Mais DKC Returns n'est pas un remake puisqu'il propose une aventure originale et tout un tas de petites nouveautés. Il n'échappera cependant pas à la comparaison avec Donkey Kong Country dont il s'inspire largement. Toutefois, Retro Studio, qui s'est chargé du développement, n'a pas hésité à piocher quelques idées ailleurs, notamment du côté de New Super Mario Bros. Wii. Le mélange est explosif, validant sans mal le come-back du gorille qui, accompagné de son pote chimpanzé, est le héros de l'un des tous meilleurs jeux de plates-formes sur Wii. Pas étonnant me direz-vous, fallait-il encore avoir les épaules assez larges et les idées assez claires pour faire de ce Returns le digne successeur d'un jeu aussi mythique que Donkey Kong Country !
Que ce soit avec la Wiimote et le Nunchuk ou avec la Wiimote seule, les commandes répondent parfaitement bien et on retrouve le gameplay dynamique de l'époque, exigeant en termes de timing. Car une fois de plus, Donkey valdingue souvent dans les airs, que ce soit via des canons, des lianes ou encore aux commandes du tonneau-fusée, nouveau moyen de locomotion. De fait, la gestion des sauts a évidemment une importance majeure, des sauts que nous avons trouvés bien moins assistés que dans le passé. Toutefois, certains passages hardcore peuvent rapidement tourner en galère si vous avez ce réflexe de vieux joueur qui consiste à évoluer constamment avec la touche accélérer enfoncée. Dans ce cas, la précision n'est pas toujours au rendez-vous et gare aux morts idiotes ! A ce sujet, prévoyez de recommencer de nombreuses fois des niveaux ou des portions de niveau (selon les checkpoints, très bien placés d'ailleurs) puisque la progression dans les derniers tableaux de chacun des huit mondes se fait par l'échec. Pas de panique pour autant ! On ne connaît aucun autre jeu, tous genres et tous supports confondus, où il est aussi facile de gagner des vies ! Que ce soit en récoltant 100 bananes, en décrochant les fameux ballons rouges ou en utilisant vos pièces-bananes comme monnaie d'échange dans la cabane de Cranky, il existe de nombreux moyens de gonfler votre stock de vies. A titre d'exemple, nous en avions 99 (le nombre maximal) dés le monde 3 en ayant pourtant de nombreuses fois échoué. Et pour ne rien gâter, si vous mourrez trop souvent au même endroit, on vous propose de suivre les conseils de Super Kong pour vous débloquer !
L'architecture des niveaux ressemble de près à DKC premier du nom. Si les tableaux ont gagné en longueur, ils sont toujours autant truffés de passages secrets qui donnent accès à des caves remplies de bananes. Ces passages font appel à votre dextérité pour récupérer chaque fruit et le cas échéant, une pièce de puzzle. Ceux-ci, une fois recomposés, permettent de débloquer des images et des dioramas dans le menu bonus du jeu. Un menu qui abrite aussi des musiques pour ceux qui parviennent à rassembler les quatre lettres du mot KONG, une quête bien connue des fans de la série. Tout ceci pour dire que si l'aventure n'est pas très longue, terminer le jeu à 100% avec chaque puzzle, chaque mot KONG et toutes les pièces-bananes nécessite des heures et des heures de pratique. Mais pour vous aider, vous pouvez compter sur un perroquet dont les services sont à vendre dans la cabane de Cranky. Il vous donnera des indications sur les emplacements parfois torturés des pièces de puzzle. L'esprit DKC est conservé puisque c'est souvent en loupant un saut qu'on découvre une grotte ou une pièce de puzzle. Évidemment, chaque monde compte un boss, de difficulté variable mais généralement, il s'agit d'un animal qui se goinfre en s'enfilant des bananes qui ont été volées dans la réserve de Donkey et Diddy. De quoi mettre les deux singes en rogne ! Sans parler de mise en scène, on apprécie les petites cinématiques pré-combat où l'on constate que ce sont des masques vaudous qui contrôlent l'esprit de tous les animaux sauvages sauf... les singes

Les Notes

Graphismes 17/20
Donkey Kong Country Returns brille par la variété que Retro Studio a apporté aux niveaux, tantôt colorés et paradisiaques, tantôt sombres et apocalyptiques. Le level design est très supérieur au tout premier DKC, ce qu'il faut prendre en compte autant pour l'aspect visuel que pour la prise en main. Si l'on regrettera toujours que la Wii n'affiche toujours pas de jolies textures HD, on ne peut que s'incliner devant la fluidité du jeu et le soin qui a été apporté aux animations des différents protagonistes.


[*]Jouabilité 18/20
Certes, Donkey Kong Country Returns est par moment très hardcore et on en vient rapidement à pester contre la progression par l'échec que certains niveaux nous imposent (notamment les chariots miniers). Mais comment ne pas s'incliner devant un gameplay aussi simple et intuitif ? Malgré quelques soucis de sauts, on retrouve une jouabilité fidèle à DKC, enrichie par un level design équilibré et fort inspiré. Du tout bon !

[*]Durée de vie 16/20
Si le mode coopération n'apporte pas tout ce qu'on espérait, la longueur accrue des niveaux, la difficulté relativement élevée (malgré la possibilité de regagner des vies très facilement) et les quêtes d'"objets" boostent substantiellement la durée de vie. En elle-même, l'aventure se termine en 6 ou 8 heures mais terminer le jeu a 100% requière énormément de pratique.

[*]Bande son 18/20
En reprenant les thèmes originaux, légèrement remixés pour l'occasion, Retro Studio sert aux fans une bande-son savoureuse, pleine de nostalgie. Chaque environnement possède une ambiance qui lui est propre au point qu'on reconnaît rapidement à quel niveau appartient chaque atmosphère sonore.

[*]Scénario
A ce niveau, il est difficile de parler de scénario. L'histoire tourne simplement autour du vol du stock de bananes de Donkey. Ça ne vous dit rien ?

[*]Note Générale 18/20
Donkey Kong Country Returns fait partie des meilleurs jeux de plates-formes de 2010, tous supports confondus. Retro Studio est parvenu à rendre hommage à l'épisode originel tout en imaginant une toute nouvelle aventure et en greffant des mécanismes qui apportent beaucoup de fluidité à l'action. Le travail effectué sur la physique de Donkey permet au singe de prendre une toute autre dimension dans cet opus. Beau, parfois hardcore mais finalement plutôt équilibré, rigolo, appréciable seul ou à deux, DKC Returns est un petit bonheur à côté duquel vous n'avez pas le droit de passer !


 
Partie 3 

Et pour finir cette premiere édition voici le test de Epic Mickey sur WII


Depuis sa première apparition dans Plane Crazy en 1928, mais surtout depuis Steamboat Willie la même année, Mickey Mouse est devenu l'icône incontournable de Disney. Plus de 80 ans à faire rêver les gamins du monde entier avec des dessins animés entrés dans la légende grâce à leur univers enfantin et coloré. Pourtant, la souris la plus connue de la planète revient aujourd'hui dans Disney Epic Mickey, un titre interdit aux moins de sept ans et au style graphique et scénaristique plutôt sombre... Ca c'est du challenge !

Tout le monde a eu la même réaction devant les premières images d'Epic Mickey... Mais que fait notre héros aux grandes oreilles dans un soft pareil ? Où est passée l'idole des plus jeunes, son ambiance gnangnan et ses couleurs vives ? La patte de Warren Spector les aurait-elles souillées à jamais ? Non, ne vous inquiétez pas, si l'univers pourra sembler quelque peu déroutant de prime abord, il s'agit bien plus d'un coup de génie que d'un coup de folie. Mais pour mieux être au fait du contenu, commençons par vous conter l'histoire.
Mickey, toujours aussi curieux, va se retrouver bien involontairement dans le labo du magicien Yen Sid, qui travaille sur ce qui ressemble à une maquette proche de DisneyLand. Par accident, la souris va renverser une bouteille de dissolvant dans la maquette, à l'insu du magicien. Repartant comme il est venu (au travers d'un miroir), il va oublier ce petit incident et continuer sa paisible vie de héros de cartoons. Mais des années plus tard, comme quoi le karma est tenace, un terrifiant fantôme va happer Mickey via le miroir vers un autre univers, celui de la « maquette». Il se retrouve en fait dans le Monde de la Désolation, où sont réunis tous les personnages de Disney tombés dans l'oubli dont Oswald le Lapin Chanceux, chassé d'une route pleine de gloire suite à la création de Mickey. La souris va comprendre les terrifiantes répercussions qu'a eues la bouteille de dissolvant sur ce monde, et va tout faire pour réparer ses erreurs, grâce à votre aide.
Pour cela, vous n'avez que deux armes, votre pinceau et du dissolvant. Avec ces accessoires, vous pouvez à loisir peindre et diluer une grande partie de l'environnement qui vous entoure. Créer des plates-formes ou des coffres, dissoudre un engrenage pour stopper le fonctionnement d'une machine, tout est possible tant que l'on reste dans les limites imposées. D'ailleurs, en parlant de limite, sachez que vous avez une jauge pour chacun de vos deux pouvoirs. Mais là où Disney Epic Mickey devient vraiment intéressant, c'est dans la dualité entre le dissolvant et la peinture, transposition du Mal et du Bien, respectivement. En effet, si l'utilisation du dissolvant permet d'éliminer vos ennemis, la peinture permet de vous en faire des amis, prêts à vous défendre. Cette dichotomie s'élève à un autre niveau lorsqu'il s'agit des quêtes. Si rien ne vous oblige à faire les nombreuses quêtes annexes qui jonchent votre chemin, ne pas aider votre prochain vous donnera mauvaise réputation, et les personnages que vous croiserez vous le feront clairement savoir. Ceci a une incidence directe sur le gameplay car certaines quêtes ne vous seront pas accessibles, sans compter qu'il y a quatre fins possibles selon vos actions.

Les Notes :

Graphismes 18/20
Cette version « dark » de DisneyLand qu'est le Monde de la Désolation est un véritable univers à lui tout seul. Si à l'origine, les environnements sont inspirés, vos coups de pinceaux et de bombe diluante peuvent modifier une partie de ces décors pour les voir sous un jour nouveau. Peu importe si certaines zones sont moins jolies que d'autres (DiscoveryLand par exemple), on est transporté de bout en bout.


[*]Jouabilité 13/20
Bien que l'idée de base du gameplay qu'est cette dualité peinture/dissolvant n'est pas remise en cause, les déplacements de la caméra sont véritablement catastrophiques pour un jeu de cette trempe. Alliés à une gestion des sauts quelque peu hasardeuse, cela nuit malheureusement au plaisir de jeu. Vraiment dommage car la plupart des phases de plates-formes, mettant en scène vos pouvoirs, sont plutôt réussies, même si certains principes se répètent de temps en temps. Mention spéciale pour l'étonnant combat contre Electro-Pat et les passages en 2D. Petit point noir par contre, quelques allers-retours superflus...
[*]Durée de vie 15/20
Finir l'histoire une première fois vous prendra entre quinze et vingt heures selon votre façon de jouer. Toutefois, vous ne verrez qu'une des quatre fins disponibles, et vous devrez recommencer le titre en faisant de nouveaux choix pour obtenir les autres, tout en découvrant ainsi des quêtes inédites. Certes, dire que cela multiplie la durée de vie par quatre serait de trop, mais des tas de bonus cachés ponctuent aussi l'aventure, et même lors de la première partie, il y a souvent plusieurs façons différentes de passer une zone.
[*]Bande son 18/20
Du grand art à tous les niveaux, la bande originale de Disney Epic Mickey est largement à la hauteur et souligne avec grâce l'aventure et la narration. Chaque morceau est parfaitement adapté à l'environnement qu'il habille, distillant des notes souvent sombres. Les passages en 2D bénéficient du même travail, d'autant que les musiques y sont souvent d'époque. Une merveille.

[*]Scénario 15/20
Vous vous attendiez à une histoire pastel pleine de pies qui chantent et de chevaux qui jouent du violon ? Raté ! Bien que l'on reste dans un Disney, l'histoire contée dans Epic Mickey est empreinte de nostalgie et de mélancolie, celles des stars oubliées qui tentent tant bien que mal de retrouver une notoriété éteinte. Le comportement d'Oswald et sa façon de copier Mickey sont le témoignage d'un manque d'amour évident, et on ne peut que fondre pour le personnage.

[*]Note Générale 16/20
Disney Epic Mickey est bel et bien la réussite artistique annoncée. Des environnements travaillés et cohérents et une bande-son digne des plus grandes productions soulignent avec brio un univers ténébreux et pénétrant. De plus, le gameplay semblait bien parti avec son principe de peinture et de dissolvant découlant sur plein d'idées ingénieuses que ce soit au niveau de la plate-forme, de l'action ou de l'aventure. Toutes ces qualités nous font d'autant plus regretter la gestion de la caméra navrante menant à des passages vraiment chaotiques, et éloignant le titre du statut de chef-d'oeuvre auquel il semblait destiné. Néanmoins, l'achat de Disney Epic Mickey vous est fortement conseillé, nul doute que vous ne le regretterez pas.

Et voila la premiere édition s'acheve Ici merci d'avoir Lu le Journal

Dans la prochaine édition :
- Test de Super Mario All-Star
- Le test de 2 autres jeux ( Surprise)
- Les astuces du Jeux Metroid Other M ( ou pas )

C'était Quentouc pour cette premiere édition Bye !  
 

~~~~~~~~~~


Vivement 2011


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Déc - 19:16 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
3rOiik


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 40
Masculin
C.A: 5199-8890-1401
Point(s) CWF Nintendo: 7077
Nombre(s) d'étoile(s): 3 étoiles
Conduite: Wiimote+Nunchunk

MessagePosté le: Dim 12 Déc - 13:26 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Bien joué le copie coller sur JV.COM  Okay
~~~~~~~~~~
CA Dɛ★3r0iik 5199-8890-1401 IT ツ
CA Dɛ★LatinA 4985-1701-6020 IT ツ


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Quentouc
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 40

MessagePosté le: Dim 12 Déc - 13:55 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Je doit prendre sa comme un ciomplimant ou alors tu cherche a me faire chier je te dit tout de suite si c'est sa que tu cherche et bien Taggle :noel: + Change de signature car les italiens je les Hais Razz
~~~~~~~~~~


Vivement 2011


Revenir en haut
DE☆βlαcκ☆
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 164
Masculin
C.A: 1635-0863-2238
Point(s) CWF Nintendo: 9 999 points
Nombre(s) d'étoile(s): 3 étoiles
Conduite: Wiimote+Nunchunk

MessagePosté le: Dim 12 Déc - 14:06 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Quentouc a écrit:
Je doit prendre sa comme un ciomplimant ou alors tu cherche a me faire chier je te dit tout de suite si c'est sa que tu cherche et bien Taggle :noel: + Change de signature car les italiens je les Hais Razz



Et oh ! STOP la ! On arrête de parler comme sa sur le forum quentouc ! 2ème avertissement pour Quentouc !
~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Skype
Quentouc
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 40

MessagePosté le: Mer 15 Déc - 11:14 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Edition N°2 
 
Bienvenu pour cette 2 eme édition  
Au sommaine aujourd'hui : 
 
- Test de Super Mario All Star 25eme Anniversaire (wii) [Partie1] 
- Bande Annonce de Homefront (PS3) [Partie2] 
- Des New de la 3DS [Partie3] 
 
 
Partie 1 
 
Et on commence tout de suite avec Super Mario All Star 25eme Anniversaire qui a extrènement décu : 
 
Parce qu'il a vu le jour en 1985 au Japon, Super Mario Bros. fête cette année ses 25 ans. A cette occasion, Nintendo propose à tous les possesseurs de Wii un voyage nostalgique à la redécouverte des épisodes NES dans une compilation dont le nom ne nous est pas totalement inconnu. Car, rappelez-vous, Super Mario All-Stars était déjà sorti en 1993 sur Super Nintendo, et c'est exactement le même jeu que l'on nous ressort aujourd'hui à 25 € !
 
Afin de célébrer à sa manière le 25ème anniversaire de Super Mario Bros., Nintendo a lancé plusieurs opérations marketing plus ou moins attractives : un pack Wii rouge + les jeux Wii Sports, New Super Mario Bros Wii et le Donkey Kong original, un pack DSi XL rouge + New Super Mario Bros avec deux softs DSiWare pré-installés, et enfin le pack Super Mario All-Stars qui fait l'objet de ce test. De ces trois initiatives, la dernière est certainement la moins attractive car elle relève de l'arnaque pure et simple, comme nous allons le voir dans le paragraphe suivant.Au moment de sa sortie en 1993 sur Super Nintendo, Super Mario All-Stars comptait parmi les titres les plus intéressants de la console. Non content de réunir les 3 épisodes NES du plombier dans une compilation entièrement remaniée graphiquement, il donnait aussi la possibilité aux joueurs occidentaux de découvrir pour la toute première fois les fameux Lost Levels inédits dans cette partie du globe. Il est donc évident que bon nombre de possesseurs de Wii attendaient depuis longtemps l'occasion de télécharger Super Mario All-Stars pour 8 € via le catalogue Console Virtuelle. Mais au lieu de proposer le jeu sous cette forme au tarif le plus intéressant, Nintendo préfère nous faire débourser 25 € pour un titre que l'on trouve encore dans sa version Super Nintendo pour une bouchée de pain. Les maigres bonus contenus dans le pack ne justifient en aucun cas ce prix abusif, tout juste trouve-t-on un livret rétrospectif d'une trentaine de pages et un CD audio dont la durée totale ne dépasse pas les 25 minutes !
Bien sûr, tout cela ne remet pas en question les qualités intrinsèques de la compilation Super Mario All-Stars. A moins de posséder déjà la version originale ou d'avoir l'intention de l'acheter sur Super Nintendo, on peut imaginer qu'il reste encore des joueurs désireux de s'adonner aux remakes des premiers volets de Super Mario Bros. sur leur Wii. Ces derniers devront toutefois être bien conscients que le soft n'est qu'une émulation de l'original, et que Nintendo aurait au moins pu avoir l'honnêteté de le proposer aussi en téléchargement pour 8 € sur la Console Virtuelle. Le seul attrait de cette édition 25e Anniversaire réside finalement dans son packaging « collector » et dans la présence du CD audio qui, malgré sa courte durée, reste assez jouissif à écouter. Car si l'on exclut les dix pistes ne contenant que les bruitages les plus emblématiques de la saga, le disque a quand même le bon goût de proposer une sélection de dix morceaux allant de Super Mario Bros. à Super Mario Galaxy 2. Toujours aussi efficaces, ces musiques nous font regretter d'autant plus la très faible durée du CD. En guise de véritable rétrospective, le livret aurait aussi gagné à être remplacé par un DVD contenant divers documents vidéo en rapport avec le parcours du plombier.

Les Notes :

Graphismes 11/20
Aucune refonte graphique à signaler, cette édition Wii se contente d'émuler la version Super Nintendo comme si vous aviez téléchargé le jeu sur Console Virtuelle.


[*]Jouabilité 18/20
Bien entendu, ce portage n'enlève rien à l'efficacité du gameplay de Super Mario Bros. La mayonnaise prend toujours aussi bien !

[*]Durée de vie 14/20
Bien que les connaisseurs puissent en venir à bout rapidement en abusant des warp zones, le soft comprend tout de même quatre jeux, dont un qui vous donnera certainement du fil à retordre. A lui seul, The Lost Levels booste considérablement le challenge et la durée de vie du titre.

[*]Bande son 17/20
Définitivement indémodables, les musiques ont désormais une connotation nostalgique à laquelle il est impossible de résister. Dommage que le CD audio n'en réunisse que dix, en plus des bruitages les plus symboliques de la série.

[*]Scénario
-
[*]Note Générale 10/20
Cette édition 25ème anniversaire de Super Mario All-Stars n'a finalement rien du collector attendu. Au lieu de proposer le jeu en téléchargement via la console virtuelle au prix de 8 €, Nintendo préfère nous faire débourser 25 € pour un titre que l'on trouve encore dans sa version Super Nintendo pour une bouchée de pain. Les maigres bonus contenus dans le pack ne justifient en aucun cas ce tarif abusif, le CD audio ne dépassant pas les 25 minutes et la cartouche n'incluant même pas l'épisode Super Mario World présent pourtant dans la version spéciale de Super Mario All-Stars sortie en 1994 aux US.


Partie 2 
 
Et maintenant La bande Annoce de Homefront 
Débutant par des images bien réelles de l'apprenti dictateur Kim Jong-Un, ce trailer très sombre nous montre le calvaire vécu dans le jeu Homefront par les citoyens d'une Amérique occupée par les forces coréennes. FPS musclé sur fond de scénario d'anticipation, Homefront nous permettra d'incarner des résistants, prêts à donner leur vie pour libérer le pays de l'Oncle Sam. Un mode solo très solide et de nombreux modes multijoueurs seront disponibles pour se plonger dans une lutte sans pitié 
 
 
 
Partie 3 
 
Et pour finir voici les New de la 3DS : 
La 3DS à 249 euros en France !
  • Eh oui, la 3DS écope d'un prix en euros sur divers sites marchands ! On retrouve donc la prochaine console portable de Nintendo au prix de 249 euros sur Amazon. Si rien n'est encore officiel, on peut décemment penser que c'est bien la somme qu'il faudra débourser à sa sortie, au printemps prochain. Un tarif tout de même assez corsé pour une console portable, prix auquel s'ajoutera bien entendu celui d'un jeu, histoire que notre petit bijou serve immédiatement à quelque chose. On est pour l'instant toujours en attente d'une date de sortie exacte sur le territoire européen

Et enfin une magnifique Vidéo des apercu des Jeu de la 3DS !!!

Vidéo : http://www.jeuxvideo.com/news/2010/00046008-les-jeux-nintendo-3ds-en-video.…


Et voila c'est tout pour aujourd'hui et c'est deja pas mal  
 
C'était Quentouc 

~~~~~~~~~~


Vivement 2011


Revenir en haut
3rOiik


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 40
Masculin
C.A: 5199-8890-1401
Point(s) CWF Nintendo: 7077
Nombre(s) d'étoile(s): 3 étoiles
Conduite: Wiimote+Nunchunk

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 12:46 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Faut pas le prendre comme sa  Evil or Very Mad  tu HAI les italiens justement j'adore sa pour cela je vais pas m'arreter la. A la suite de sa je demande un BANNISSEMENT un AVERTISSEMENT serai trop gentil alors fëte le nécessaire on a pas besoin de se genre d'intividu pour faire avancer cette team. (au moin que je me trompe ?) Si les paroles raciales sont accepter sur se forum faite le moi savoir dessuite comme sa je prend la porte DIRECT MERCI !

Voici le règlement (si le règlement n'est pas respecter, il y aura une penne de sanction ou de bannissement seront pis au point sur msn):

1. Pas de flood !
2. Pas de liens X !
3. Pas d'insulte !
4. Pas de racisme !
5. Avoir au dessus de 14 ans !

Merci de respecter ces 5 règles, des points seront distribuer selon ce que vous faite ou vous ne vous faite pas.


Bannir
~~~~~~~~~~
CA Dɛ★3r0iik 5199-8890-1401 IT ツ
CA Dɛ★LatinA 4985-1701-6020 IT ツ


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Pauloulo
[DE]

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2010
Messages: 49
Masculin
Conduite: Wii Wheel

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 16:22 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Heu, je ne veux pas mon relou mais ne 3rOiik t'inquiète pas, je pense qu'il a comprit le règlement car c'est son deuxième avertissement donc la prochaine fois qu'il fera ça (et j'espère que non) il sera bannit du forum.


Mais sinon c'est mon avis Smile


Revenir en haut
3rOiik


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 40
Masculin
C.A: 5199-8890-1401
Point(s) CWF Nintendo: 7077
Nombre(s) d'étoile(s): 3 étoiles
Conduite: Wiimote+Nunchunk

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 16:24 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

On véra bien quand BLACK véra se poste je ferai une décision aussi pour ma part si jamais le ban n'est pas fait car je reste pas dans une team ou je me fait INSULTER par un gamin de 12 ans faudrai qu'il apprene a respecter les gens ces bien plus grave qu'une INSULTE .
~~~~~~~~~~
CA Dɛ★3r0iik 5199-8890-1401 IT ツ
CA Dɛ★LatinA 4985-1701-6020 IT ツ


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Pauloulo
[DE]

Hors ligne

Inscrit le: 02 Déc 2010
Messages: 49
Masculin
Conduite: Wii Wheel

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 16:29 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Il faut qu'on se respecte les uns des autres ^^

Revenir en haut
3rOiik


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 40
Masculin
C.A: 5199-8890-1401
Point(s) CWF Nintendo: 7077
Nombre(s) d'étoile(s): 3 étoiles
Conduite: Wiimote+Nunchunk

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 16:31 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Exactement !!  Okay
~~~~~~~~~~
CA Dɛ★3r0iik 5199-8890-1401 IT ツ
CA Dɛ★LatinA 4985-1701-6020 IT ツ


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Laoshi
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 69
Masculin
C.A: 0389-5431-0613
Point(s) CWF Nintendo: 7200
Conduite: Wiimote+Nunchunk

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 18:09 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Faut pas le prendre au premier degré hein? =p


Et puis calme aussi, d'accord il a dit ça mais je pense pas qu'il voulait être mechant, de plus pourquoi parles tu d'insultes je ne vois pas où il a marqué quelque chose de pejoratif a ton égard, et enfin ne revenons pas sur le sujet du + OU -  de 14 ans ce qui importe c'est sa mentalité tu l'a dis toi même lors d'une candidature:http://teamdriverelite.xooit.fr/t57-Recrutement-Rider.htm 


Ah aussi, ce n'est pas a toi qu'il revient de bannir les membres ou non: ce sont les administrateurs qui se reuniront et prendront le soin de faire ce qui est le mieux approprier pour la team.


Bref tout ca pour te dire de te calmer un peu et de ne pas tirer comme ca de conclusions






Je te souhaite une bonne soirée =)
~~~~~~~~~~
Si je parle en rouge c'est que c'est le modo qui parle...... et si j'oublie de mettre le gras c'est que vous m'avez vraiment énervé...........


Revenir en haut
Skype
3rOiik


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 40
Masculin
C.A: 5199-8890-1401
Point(s) CWF Nintendo: 7077
Nombre(s) d'étoile(s): 3 étoiles
Conduite: Wiimote+Nunchunk

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 19:26 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Non si je résume se que tu vient de dire faudrai que je lui dise merci enfin bon moi je vais pas me prendre la tete si il faut insulter les gens pour avoir une bonne mentaliter il y a pas de souci
~~~~~~~~~~
CA Dɛ★3r0iik 5199-8890-1401 IT ツ
CA Dɛ★LatinA 4985-1701-6020 IT ツ


Dernière édition par 3rOiik le Mar 21 Déc - 20:22 (2010); édité 5 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
SPI13


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 56
Masculin
C.A: 2408-1800-5374
Point(s) CWF Nintendo: 8500
Nombre(s) d'étoile(s): 2 étoiles
Conduite: Classique

MessagePosté le: Mar 21 Déc - 19:28 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

faut quand meme  respecter les gens et faire attention a ce qu on dis
surtout en ayant 12 ans
donc pour ma part c'est des choses que je ne supporte pas
~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Skype
Quentouc
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 40

MessagePosté le: Mer 22 Déc - 10:15 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Bon beh puisque Black semble préféré celui que je déteste tout particuliairement sur ce forum banni moi Crying or Very sad

Si je le déteste c'est pour son air supérieur et SURTOUT je n'accepte pas ca : Le vol de psedo 3roiik est un grapheur que je connais tres bien et ce n'est pas toi !!!

Mais Wheel si je peut t'apellé comme ca rapelle toi les souvenir de la GF avant de me ban Okay
~~~~~~~~~~


Vivement 2011


Revenir en haut
3rOiik


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2010
Messages: 40
Masculin
C.A: 5199-8890-1401
Point(s) CWF Nintendo: 7077
Nombre(s) d'étoile(s): 3 étoiles
Conduite: Wiimote+Nunchunk

MessagePosté le: Mer 22 Déc - 13:24 (2010)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo Répondre en citant

Mdr le vol de se pseudo tout le monde peut avoir le pseudo qui veut non ? C'est pas de ma faute si ta était véxer par se que je tes mis . Epis BLACK n'a toujours pas vu se topic donc bon avant de parler de sa on se renseigne . Pour INFO mon PSEUDO ne vient pas de ton soit disant GRAPHEUR il vient tout d'abord d'une casquette qui s'appelle donc eroik donc voila tourne 3 fois ta langue dans ta bouche avant de parler . Plein de monde on le meme PSEUDO et alors ? 

GOOGLE & TON AMIS  !!!


http://www.orserie.fr/local/cache-vignettes/L300xH226/317488307-a99c3.jpg
~~~~~~~~~~
CA Dɛ★3r0iik 5199-8890-1401 IT ツ
CA Dɛ★LatinA 4985-1701-6020 IT ツ


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:48 (2018)    Sujet du message: Le journal du Jeux Vidéo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Team Driver Elite Index du Forum -> Autre -> Autre Jeux Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com